Naturopathie
Celine Trémont
Naturopathie

Le mot Naturopathie vient du latin natura, qui signifie « la nature, l'essence » et du grec πάθος, pathos, « la maladie, le mal ».

 Le terme Naturopathie signifie donc guérir dans le sens où le veut la nature, guérir en respectant les règles de la nature.

L'Organisation Mondiale de la Santé définit ce terme de la manière    suivante :
 « La Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».
 

 Selon l'édition 2 007 du Larousse Médical, « la Naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels.

Les origines de la Naturopathie.​

La Naturopathie n’est pas une médecine nouvelle. C'est une médecine naturelle, instinctive, empirique, dont les origines remontent au début de l’humanité. Les vertus thérapeutiques des plantes, par exemple, sont connues depuis la Préhistoire. Les Hommes ont appris très tôt à distinguer les végétaux dangereux, toxiques de ceux qui guérissent. Depuis que l’Homme existe, il s’est toujours soigné avec les plantes, mais aussi avec l’argile, l’eau, les aliments, le jeûne… tout comme les animaux, finalement.

Puis, dans différentes civilisations antiques, ces connaissances empiriques sont devenues peu à peu des techniques thérapeutiques. Il y a plus de 2 000 ans, en Inde, l’exercice de la médecine ayurvédique impliquait déjà de soigner le malade, non la maladie. Les origines de l'Ayurveda remontent aux Vedas, un ensemble de textes très anciens datant de la période védique (IIème millénaire av. J.-C.).

Massages ayurvédiques, méditation, respiration, yoga ou chant sont des traitements toujours utilisés de nos jours qui vous aident à rétablir, à maintenir l’équilibre entre votre corps et votre esprit.

Bien plus tard, au Vème siècle avant J.C., on retrouve la notion de Naturopathie, chez Hippocrate (460 ; 370 avant J.C.), un grand médecin grec du siècle de Périclès. Considéré comme « le père de la médecine », il prônait déjà la diététique associée aux quatre éléments (air, feu, eau et terre) et à la théorie des humeurs qui constituent le corps humain. Les grands principes de la Naturopathie vont voir le jour avec Hippocrate :

« Que ton aliment soit ta seule médecine »
« L'homme doit harmoniser l'esprit et le corps »
« La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin »
« Si tu es malade, recherche d'abord ce que tu as fait pour le devenir »

La Naturopathie moderne.​

Plus près de nous, c'est un immigrant allemand, Benedict Lust qui invente avec John Scheel le terme "Naturopathie" et fonde à New York en 1902 la première véritable école de Naturopathie.

En France, la Naturopathie se développe avec les travaux de Pierre Valentin Marchesseau (1911 ; 1994) qui crée à Paris, en 1973, l’Institut d’Hygiène Vitale où il forme de nombreux naturopathes. Il fonde également la société d’aliments biologiques Vitagermine   et rédige une cinquantaine d'ouvrages sur la Naturopathie.

Tarif : 50 euros / Durée : ~1H